L'été permet parfois de croiser des modèles tombés totalement dans l'oubli. C'est bien le cas de la Fargo aux allures de Mehari des temps modernes. Arnaud de Fremont est un industriel de région parisienne qui a créé les autos de Fremont. En ce milieu des années 90, il est orphelin de véhicules de loisirs tous chemins à la manière d'une mini Moke, d'une Renault Rodeo et surtout de la Citroën Mehari dont la production a été stoppée officiellement en 1987 mais dont quelques unités sortent encore de nos jours via le club de Cassis qui a racheté en son temps les machines et moules au constructeur aux chevrons, les sauvant ainsi d'une disparition définitive certaine. Son projet est alors de construire une nouvelle Mehari, à sa sauce à lui. Ce sera la Fargo.

Présentée officiellement au mondial de l'auto de 2000, la voiture n'en est pourtant pas à sa première exposition puisqu'avant cela elle était apparue au salon du cabriolet mais aussi à celui de la ....plongée. Le message est donc clair, la Fargo est bel et bien un véhicule taillé et pensé pour les loisirs. Côté design, la voiture fait penser à la mini Moke de face, et possède un arrière façon e-Mehari d'aujourd'hui. L'explication est simple, le designer de la Fargo est celui là même qui a donnée les traits de la Grandin Dallas, réplique de Jeep Willis sur base de Renault 4L et devait créer du volume tout en douceur. Le résultat est que la ligne générale est faite d'angles aussi abruptes qu'arrondis. Sa carrosserie en composite thermoformé possède des éléments très facilement interchangeables en cas de choc et l'habitacle est prévu pour pouvoir se nettoyer au .....jet d'eau. L'habitacle est lui aussi volontairement simpliste. Les plastiques de planche de bord sont brillants, rigides, non moussés et de ce fait vraiment pas valorisants. Le nom du modèle est moulé dans la masse à l'emplacement ou l'on trouve habituellement un couvercle de boîte à gants qui n'existe pas ici. La position des essuies glaces et les bouches de ventillations du pare brise font immanquablement penser à une Mehari ou une 4L. Le volant issu de la production de voiturettes possède en son centre le logo de la marque "DF" pour "de Fremont" et fait face à un bloc compteur issu de la Peugeot 106. Une chance, il a été sélectionné une version au design au fond bleu ce qui permet d'aigailler un petit peu cette ambiance bien triste alors que la voiture ne l'est pas. Au centre de la planche de bord un emplacement pour mettre une radio était possible mais pas prévu. De ce fait, le propriétaire devait bricoler pour installer une enceinte, la voiture étant d'origine sans portes et surtout sans pré-équipement. Les demies portières, totalement démontables comme la Mehari d'antan, sont creuses de l'intérieur et s'ouvrent via une simple sangle. Les sièges avants sont eux aussi thermoformés recouverts de skaï noir sur l'assise tout en étant de la couleur de la carrosserie sur la partie arrière. Cette approche lui donne un soupçon de pep's sportif qui se marie d'ailleur très bien avec les 2 places arrières entourés également d'éléments en plastique teinte carrosserie. 

Sur le plancher entre les sièges avants est positionné le levier de vitesse avec bague aluminium d'origine Peugeot 106. C'est bien lui qui trahi en quelques sorte les origines mécanique de la Fargo. En effet la jeune marque de voiture a pu piocher dans la banque d'organe de PSA et adopter ainsi la mécanique que l'on retrouvait sur bon nombre de voitures à l'époque dont la 106 et la Citroen Saxo à savoir le 1124cm3 de 60cv associé à une boîte de vitesses à 5 rapports. Très fiable, souple et suffisamment puissant pour la légère Fargo, le 1.1 litre était bien suffisant pour emmener dans les chemins 4 personnes.

Idéale pour la pêche, la chasse, le bord de mer, la Fargo n'a pas eu le temps de séduire hélas sûrement faute d'image, de moyens de communication et de réseau. Seuls quelques initiés convaincus ont tentés l'aventure qui s'est d'aileeurs arrêtée rapidement sur le plan industriel. Le plan de production de 500 Fargo/an s'est avéré être très optimiste mettant immédiatement l'entreprise dans le rouge. Seuls 65 exemplaires ont été finalement produits rendant la Fargo aujourd'hui rare à croiser. C'est sûrement pour cela que les prix demandés aujourd'hui sont les mêmes que les prix neufs de ...2000 soit environ 11 000€. Une version utilitaire 2 places a même été ellaborée. Je ne sais si elle a été homologuée et donc vendue. L'adaptation du moteur 1.9 diesel issu notamment de la 206 n'a pour sa part pas eu le temps de voir le jour. Le nouveau lieu de production de 2000M2 situé au Péchaureau situé près d'Argenton-sur-Creuse (lieu de production du début de l'aventure) ne connaitra donc que quelques mois d'activité. Le siège social était lui situé chez Mr de Fremont dans la banlieue Parisienne ce qui explique quelques photos de véhicules sur internet  immatriculés dans le 78.

Valeur de transaction : environ 11 000€ 

IMG_1775

IMG_1776

IMG_1777

IMG_1778